Peut-on guérir du cancer de l’utérus encore connu sous le nom de cancer du col de l’utérus ?

 

Telle est la question que peuvent se poser de nombreuses personnes.

 

Il faut répondre par l’affirmative à une telle interrogation dans la mesure où diverses solutions existent pour le traitement de cette maladie qui fait près de 60000 victimes en Europe chaque année.

 

Ce qui est intéressant c’est qu’au fil des années, les recherches permettent d’améliorer les méthodes de soin proposées. Ce qui garantit un plus grand succès dans les interventions augmentant ainsi les chances de survie des personnes atteintes. Quels sont les types de traitements disponibles pour guérir du cancer de l’utérus ? En lisant cet article, vous aurez une réponse à cette question fondamentale. 

 

L’intervention chirurgicale : la solution la plus utilisée pour traiter le cancer de l’utérus

 

Pour guérir du cancer de l’utérus, la chirurgie est la méthode la plus répandue. En la matière, l’intervention chirurgicale consiste à pratiquer une hystérectomie qui est une ablation de l’utérus. C’est une technique utilisée dans toutes les situations de cancer de l’endomètre. Cette opération a l’inconvénient d’entraîner une stérilité irréversible chez la patiente. Toutefois, cette dernière pourra avoir une activité sexuelle normale. Le plus souvent, l’évaluation  de la propagation ou encore de l’étendue du cancer de l’utérus ne peut être faite qu’après l’enlèvement des trompes de Fallope, de l’utérus et des ovaires. Cette évaluation est indispensable dans la mesure où elle permet de savoir si d’autres interventions doivent être réalisées.

 

Quelles sont les autres solutions de guérison du cancer de l’utérus ?

 

La chirurgie est un traitement d’une grande efficacité lorsque cette forme de cancer est à son premier stade. Cela dit, d’autres solutions sont à envisager si la maladie s’est développée. Ainsi, dans le cas d’une patiente chez qui le cancer s’est propagé, la chimiothérapie et la radiation sont les deux types de traitements disponibles. Il est possible d’associer les deux méthodes soit avant ou après l’intervention chirurgicale. L’un ou les deux types de traitements sont recommandés pour les femmes enceintes souffrant de tumeurs ayant envahi la paroi de l’utérus de manière profonde. Dans de tels cas, le recours à la chimiothérapie ou à la radiation permet d’éliminer l’ensemble des cellules cancéreuses restantes chez la patiente enceinte. De nombreuses femmes ont été guéries de leur cancer de l’utérus par un traitement au moyen de la radiation qui ne nécessite pas une ablation de l’utérus. Cependant, des spécialistes affirment que les chances de succès du traitement sont considérablement réduites en gardant intact l’utérus.